Retour au site de l'Académie >>

Objectifs

Le 26 novembre 1965, le lanceur Diamant met en orbite le satellite Astérix de 39 kg depuis la base d’Hammaguir. C’est un grand succès pour la France qui devient bien après les Russes et les Américains une puissance spatiale. Mais c’est aussi le début de l’aventure européenne de l’accès à l’espace.

Depuis, l’Europe a gagné son autonomie de l’accès à l’espace avec les lanceurs Ariane de 1 à 5 et continuera bientôt avec Ariane 6 dont le développement vient d’être décidé.

À l’occasion de ce 50e anniversaire, l’Académie de l’air et de l’espace organise un colloque sur le thème des moyens de lancements européens.

L’émergence d’une concurrence nouvelle aux États-Unis, en Russie, au Japon et en Chine, ainsi que les bouleversements internes à l’Europe (développement d’une famille de lanceurs flexibles avec Ariane 6 et Vega C ; création d’un maître d’œuvre avec la mise en place d’Airbus Safran Launchers; évolution du positionnement d’Arianespace) sont de nature à vouloir dresser une synthèse de la situation européenne.

Le colloque fait appel à des conférenciers de très haut niveau qui dresseront le panorama complet dans lequel s’inscrivent les services de lancements européens. Il s’organisera en quatre sessions :

  • Le cadre historique
  • L’environnement mondial et le marché des services de lancements
  • La réponse technique et organisationnelle de l’Europe face à la concurrence
  • Le futur : les perspectives d’évolution technique

A la fin des sessions, les participants pourront dialoguer avec les orateurs.

Ce colloque devrait répondre aux attentes de tous ceux qui considèrent comme stratégique l’autonomie de l’Europe pour l’accès à l’espace.


 

Logo AAE

En partenariat avec : et le support de :